St Silvestre

178

St Silvestre (+ 335)

Il fut le premier pape de la paix constantinienne. Il est souvent accusé d’avoir été trop effacé dans ses interventions, ne venant ni au concile d’Arles (314), ni au concile de Nicée (325), mais il les confirma par ses légats. Ces réticences avaient peut-être pour raison qu’ils n’étaient pas convoqués par le Pape lui-même, mais par l’empereur Constantin. Il fut très respectueux de l’autonomie des Eglises orientales. Il entreprit de grands travaux dans la Rome impériale. C’est sous son pontificat que Constantin fait édifier la basilique Saint-Jean de Latran, la basilique de Sainte-Croix de Jérusalem, la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, la basilique de Saint-Laurent. Saint Silvestre intervient pour le mobilier liturgique, les ornements. Il aménagea les catacombes. Il eut la tâche d’organiser l’Eglise dans une société enfin pacifiée. Il est un fait indéniable : il reste l’un des premiers confesseurs non martyrs dont le culte fut établi très tôt à Rome.

Quand se tourne la page d’une année de notre vie : « Lumière de sainteté, tu éclaires les fidèles par la lumière de ton enseignement. Tu fais adorer l’unité de nature en trois Personnes. Tu chasses les ténèbres de l’erreur. Tu apprends à confesser le Fils avec le Père et l’Esprit. Tu nous fais proclamer : Chantons au Seigneur, il a fait éclater sa Gloire ! »

(Liturgie byzantine pour la fête de saint Sylvestre)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *