St Innocent d’Irkoutsk

450

St Innocent d’Irkoutsk (+1731)

Saint Innocent voulait convertir la Chine au christianisme lorsque l’empereur de Chine, en 1692, ouvrit son pays à l’Evangile. Sous l’influence des pères jésuites, les missionnaires inculturèrent l’Evangile dans les coutumes chinoises. Quand les dominicains vinrent se joindre à eux, ils les critiquèrent comme faisant une dérive théologique que Rome condamna à trois reprises sous leur influence. A la suite de quoi, l’empereur interdit le christianisme en 1717. Saint Innocent pensa que c’était seulement les catholiques qui étaient ainsi expulsés. Mais en fait c’était le christianisme. Il dut rebrousser chemin lorsqu’il lui fut interdit d’entrer en Chine. C’est ainsi qu’il devint l’apôtre de la Sibérie méridionale et le premier évêque d’Irkoutsk, non loin du lac Baïkal.

 

L’incompréhension peut engendrer le découragement si nous ne jugeons qu’avec notre regard humain. Par delà cet échec, le regard de la foi découvre une vision de la volonté de Dieu. Le silence lui-même devient parole et appel de Dieu à prendre un autre chemin pour le servir.

(Lectionnaire Emmaüs)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *