Saints Crépin et Crépinien

362

Saints Crépin et Crépinien
Cordonniers et martyrs
(† v. 285)

 

Crépin et Crépinien étaient des cordonniers romains. Ils faisaient des chaussures pour les pauvres, et vinrent à Soissons annoncer l’Évangile. Ils ont été martyrisés sous l’empereur Maximien.

 

Crépin et Crépinien furent saisis comme chrétiens et conduits à l’empereur Maximien, qui était de passage dans le nord des Gaules :

« D’où êtes-vous, leur demanda Maximien, et quelle religion professez-vous ?

 

“Nous sommes, répondirent-ils, de nobles romains qui avons émigré dans les Gaules pour y prêcher la foi chrétienne.

Si vous persistez dans cette folie, leur dit l’empereur, je vous ferai périr d’une mort cruelle : si vous sacrifiez aux dieux, je vous comblerai de richesses et d’honneurs. 


Tu crois nous effrayer par tes menaces
, répondent les saints martyrs ; mais, pour nous, le Christ est la vie, et la mort est une grâce. Quant aux richesses et aux honneurs, nous les avons quittés volontairement ; garde-les pour tes amis. Si toi-même tu ne renonces pas à tes dieux, tu brûleras au fond de l’enfer.” »

 

Transporté de rage, Maximien abandonna les deux chrétiens à l’un des plus cruels exécuteurs des persécutions contre les chrétiens, nommé Rictiovarus, pour les torturer avec une violence extraordinaire. Rictiovarus leur fit enfoncer sous les ongles des roseaux pointus ; mais ces roseaux se retournèrent contre les bourreaux et en blessèrent plusieurs ; il les fit jeter ensuite, en plein hiver, avec des meules de moulin au cou, dans une rivière glacée, mais ils surnagèrent et ne sentirent pas le froid.