Saint Gabriel

548

Saint Gabriel (Gabriele) de l’Addolorata

Acolyte passioniste

 

 

Gabriel (Gabriele) de l’Addolorata, (dans le siècle Francesco Possenti), onzième de treize enfants, naît le 1er mars 1838 à Assise, en Ombrie, alors États pontificaux.

 

Son père, Sante, était gouverneur des États pontificaux. Lorsque ce dernier fut nommé assesseur à Spolète, le jeune Francesco y fit ses études chez les Frères des écoles chrétiennes puis au collège des Jésuites.

 

Il entre à dix-huit ans au noviciat des Passionistes où il reçoit le nom de frère Gabriel de l’Addolorata (en français « Notre-Dame-des-Sept-Douleurs ») pour laquelle il avait une dévotion particulière. De constitution fragile il développa une attention fidèle à la Règle et un amour joyeux envers Jésus crucifié. Il eut comme compagnon de noviciat Bernardo Maria di Gesù (Cesare) Silvestrelli (béatifié le 16 octobre 1988).

 

Il fit ses études de philosophie en 1858 à Pieve Torina (Macerata) auprès du Vénérable Norberto Cassinelli qui le suivit toute sa vie.

 

En 1859 il poursuivit ses études de théologie à Isola del Gran Sasso.

 

En 1861 il reçut les ordres mineurs à la cathédrale de Penne (Pescara).

 

Il mourut de tuberculose le 27 février 1862 demandant à la Vierge de la rejoindre vite.

 

 

Gabriele dell’Addolorata a été béatifié le 30 mai 1908 par saint Pie X (Giuseppe Melchiorre Sarto, 1903-1914) et canonisé par le Pape Benoît XV (Giacomo della Chiesa, 1914-1922) le 13 mai 1920. Il est le co-patron de l’Action catholique et des Abruzzes.

 

Son sanctuaire à Isola del Gran Sasso est visité chaque année par un million de pèlerins.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *