Saint Cloud

434

Saint Cloud (+560)

 

Clovis et Clotilde avaient une fille et trois fils. Demeurée veuve à 40 ans après le décès de son royal époux, Clotilde se consacre à ses enfants. La fille fait un beau mariage, mais les fils se font la guerre au désespoir de leur mère. Bientôt Clodomir, l’aîné, meurt à la guerre. Ses trois enfants sont confiés à leur grand-mère. Pour leur malheur, ils sont héritiers royaux. En 525, les fils de Clodomir sont égorgés par leurs oncles pour le plus grand chagrin de sainte Clotilde qui voyait ses petits-enfants assassinés par ses enfants assassins. Seul échappe, par le dévouement de quelques fidèles, le plus jeune, Clodoald ou Cloud, qui est âgé de 5 ans et que l’on cache dans un monastère. Il prend, de lui-même, l’habit monastique quelques années plus tard. A la fin d’une vie remplie de bonnes oeuvres, le rescapé du carnage royal vint finir ses jours en ermite sur une colline proche de Paris, colline qui désormais porte son nom.

 

Les chemins de Dieu ne nous conduisent pas toujours là où nous estimons devoir aller. Parfois incompréhensible, sa volonté, assumée et vécue dans la prière, nous conduira toujours à lui.

(Lectionnaire Emmaüs)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *