Méditation du vendredi 02 mars 2018

256

Le choix de vie

Saint Matthieu 21, 33…46

 

 

 

« Écoutez une autre parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.

 

De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ’Ils respecteront mon fils.’ Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ’Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l’héritage !’ Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

 

Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit. Et tout homme qui tombera sur cette pierre sera brisé ; celui sur qui elle tombera, elle le pulvérisera ! » Les chefs des prêtres et les pharisiens, en entendant ces paraboles, avaient bien compris que Jésus parlait d’eux. Tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur de la foule, parce qu’elle le tenait pour un prophète.

 

 

Réflexion

Dieu veut que tous les hommes se sauvent et c’est pour cela qu’Il nous a révélé son plan de salut. Dieu veut réunir ses enfants dispersés. Il veut réconcilier tous les hommes entre eux et avec Lui. Mais, il ne force personne. Dieu veut des enfants et non des esclaves ; il veut des citoyens libres d’un Royaume dont la seule loi est l’amour. Dieu, tout comme son Eglise, propose le message évangélique : il ne l’impose à personne. L’amour de Dieu recherche des cœurs ouverts qui bénéficieront de sa grâce en portant des fruits de sainteté. L’histoire d’Israël, comme la vie de beaucoup de chrétiens, est triste parce que le don de Dieu n’a pas été accueilli. Ils ont tu la voix de Dieu ; ils ont rejeté ses enseignements ; ils ont tué Dieu dans leurs âmes en se privant de la vie de la grâce.

 

 

Mais Dieu est fidèle. Le plan de salut de Dieu est immuable et éternel. La grâce de Dieu est rejetée par certains mais il y a toujours ceux qui l’accueillent et qui la font fructifier. Dans chaque âme se livre une grande bataille, qui se répercute au niveau du monde, et chacun doit prendre parti. « L’Eglise renouvelle chaque jour, contre l’esprit du monde, une lutte qui n’est pas autre chose qu’une lutte pour l’âme de ce monde. Si, d’un côté, l’Evangile et l’évangélisation sont présentes, de l’autre il y a une puissante anti-évangélisation, qui dispose de moyens et de programmes et qui s’oppose avec grande force à l’Evangile et à l’évangélisation ». (JP II, au seuil de l’espérance, ch. 18)

 

 

Chaque personne rencontre le Christ et elle doit choisir : L’accueillir en s’ouvrant à sa grâce ou Le rejeter. Chacun porte la responsabilité de son choix. C’est le choix le plus important de la vie. Une fois prise, notre décision s’exprimera dans notre comportement et nous donnera ou non des fruits de sainteté pour l’éternité.

 

 

Prière

Dieu, Tu as tant aimé le monde que Tu as donné ton Fils unique pour que, par sa mort, nous ayons la vie. Accorde-nous la sagesse et la simplicité spirituelle pour accueillir avec gratitude l’évangile de ton fils.

 

 

Résolution

Dédier quelques minutes à la lecture de l’Evangile comme expression de ma foi et mon amour pour Jésus.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *