Méditation du mardi 05 décembre 2017

422

Les chemins de Dieu

Saint Luc 10, 21-24

Jésus, exultant de joie sous l’action de l’Esprit Saint, dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

 

 

Prière d’introduction

Ô Christ, je crois que tu peux utiliser mes talents pour le bien. J’espère que tu me permettras de te connaître mieux chaque jour. Je t’aime et je te fais confiance pour me guider pendant ma vie. Non seulement tu me guides dans la vie mais tu permets que d’autres soient édifiés par mon exemple.

 

 

Demande 

Seigneur, aide-moi à te faire confiance en toutes circonstances.

 

Points de réflexion

1.Dieu se révèle à ceux qui sont comme des enfants. Nous brûlons de mieux connaître le Christ. Comme nous sommes impatients de comprendre un peu plus Dieu et son amour infini ! Mais nos petits cerveaux ne peuvent pas même saisir quoi que ce soit des attributs des Personnes Divines. Même si nous étudiions de longues heures nous en viendrions à la conclusion que notre apprentissage ne vaut rien ! La vraie connaissance du Christ et de Dieu ne vient pas du commerce des livres mais elle est révélée à ceux qui apaisent leur âme dans la prière. Il nous faut imiter le petit enfant plein de ressources : il tombe à terre puis court vers sa mère pour qu’elle le prenne dans ses bras avec tendresse. Si, d’un côté nous nous rappelons de notre petitesse d’un côté et la pure bienveillance aimante de Dieu de l’autre, nous lui permettrons –nous le supplierons même – d’essuyer notre visage du sang et des larmes dont le péché est la cause. Ce n’est que lorsque nous nous en remettons à la tendresse et au pardon de Dieu que nous pouvons dire que nous le connaissons.

 

2. Dieu choisit les petits Le Christ nous choisit chacun et nous confie une mission unique. Nous pourrions penser à bien des gens autour de nous – cultivés, sages, pleins de connaissance – qui seraient bien plus aptes pour remplir cette mission, qui réussiraient bien mieux que nous. Cependant le Christ ne recherche pas toujours la personne la plus intelligente, à l’esprit le plus vif, ou à la connaissance la plus approfondie. Il recherche dans les plus petits coins du monde l’âme la plus pure, ouverte à son plan, et voulant bien l’accomplir. Simplicité et humilité sont les deux vertus pour être choisi par Dieu afin de participer plus activement à son plan de rédemption.

 

3. Les petits font confiance au plan de Dieu Combien de prophètes et de rois ont espéré la venue du Christ, moment où le salut arriverait ! Pendant leur temps d’attente ils nous ont laissé un exemple de constance et de dévouement aux choses de Dieu, bien qu’ils n’aient pas vu beaucoup de signes de ces promesses. Ils ont joué un rôle actif en conduisant et guidant les gens de leur époque mais ils ne virent pas l’accomplissement du dessein complet de Dieu. Dieu nous demande d’être comme eux, en répandant des semences de rédemption qui ne germeront que bien des années plus tard. Nous, comme les prophètes, ne recevons pas toujours la grâce de voir le tableau complet. C’est cela qui ressemble à l’attitude des enfants : avoir confiance que Dieu notre Père sait ce qu’il fait. Est-ce que je laisse la commande de ma vie à Dieu mon Père, ou bien est-ce que j’essaye d’en arracher le contrôle de ses mains aimantes ?

 

 

Dialogue avec le Christ

Ô Christ je ne demande pas de bien comprendre ni de tout savoir. Aide-moi à accepter avec simplicité et confiance tout ce que tu veux faire en moi. Je ne réclame pas de comprendre les profondeurs de tes attributs divins. Je veux seulement croître en amitié avec toi, et je sais que cela signifie que je dois avoir une confiance à toute épreuve en ton amour infini pour moi. Je veux te permettre de m’aimer et de me diriger selon ta volonté.

 

Résolution

J’ouvrirai davantage mon cœur au plan de Dieu sur ma vie.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *