Méditation du jeudi 22 février 2018

409

Fête de Saint Pierre et Saint Paul

 

 

Saint Matthieu 16, 13-19

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? » Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

 

 

Réflexion

1. « Il n’y a plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jean, 15) 
Saint Pierre et saint Paul ont été battus plusieurs fois, flagellés, emprisonnés et finalement martyriser pour leur foi. L’Eglise nous les donne en modèle car ils n’ont jamais reculé devant l’effort pour prêcher l’Evangile. Rien ni personne ne les arrête dans leur désir d’aider Jésus à fonder son Eglise. Saint Paul lui-même raconte dans sa seconde lettre aux Corinthiens tout ce qu’il a dû endurer pour le Christ : « cinq fois j’ai reçu des Juifs quarante coups moins un, trois fois j’ai été battu de verges, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme… » Pierre a dirigé fidèlement l’Eglise selon la volonté du Seigneur pour finir crucifié et Paul a prêché l’évangile sans répit. Aujourd’hui, les deux apôtres infatigables nous regardent du haut du ciel. Ils nous murmurent à l’oreille de ne jamais nous lasser de suivre Celui pour lequel ils ont tout donné.

 

 

2. Apôtres du Christ. Le choix de vie de ces deux hommes n’est pas des plus courants. Ils ont réalisé ce qui différencie les chrétiens du reste de l’humanité : la mission. La rencontre avec Jésus-Christ suppose un changement radical dans nos projets de vie. Il nous invite à nous unir à sa mission : sauver des âmes. Il ne s’agit pas là de se trouver soi-même, de se sentir et de se savoir aimé de Dieu. Notre mission nous dépasse ; elle concerne le salut du monde ; elle peut prendre les mille et une directions que Dieu nous inspire.

 

 

Prière

Jésus, donne-moi le courage d’ être apôtre par mes paroles et mes actes.

 

 

Résolution

Aujourd’hui, dire à deux personnes que le Seigneur les aime.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *