Méditation du mercredi 26/12/2018

111

PREMIÈRE LECTURE

« Voici que je contemple les cieux ouverts » (Ac 6, 8-10; 7, 54-60)

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, Étienne, rempli de la grâce et de puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis, ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d’Asie. Ils se mirent à discuter avec Étienne, mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler.

Ceux qui écoutaient ce discours avaient le cœur exaspéré et grinçaient des dents contre Étienne. Mais lui, rempli de l’Esprit Saint, fixait le ciel du regard : il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. » Alors ils poussèrent de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui, l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

– Parole du Seigneur.

 

PSAUME (Ps 30, 3bc.4b, 6.8a.9b, 17.20cd)

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (Ps 30, 6a)

Sois le rocher qui m’abrite, la maison fortifiée qui me sauve. Pour l’honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.

En tes mains je remets mon esprit ; tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité. Ton amour me fait danser de joie : devant moi, tu as ouvert un passage.

Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ; sauve-moi par ton amour. Tu combles, à la face du monde, ceux qui ont en toi leur refuge.

ÉVANGILE

« Ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père » (Mt 10, 17-22)

Alléluia, Alléluia.
Béni soit au nom du Seigneur, celui qui vient ; Dieu, le Seigneur, nous illumine.
Alléluia. (Ps 117, 26a.27a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues. Vous serez conduits devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens. Quand on vous livrera, ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort. Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

 

Réflexion

1. Aujourd’hui nous fêtons Saint Etienne, un des premiers diacres et
le premier martyr. Combien de martyrs pour la foi y a t’il eu au cours de l’histoire ! Et 
au XXe siècle il y eut davantage de martyrs que pendant tous les siècles précédents. Cela nous impressionne parce qu’il s’agit toujours de personnes qui suivent un idéal noble qui leur vient de Dieu. Ils sont réduits en loques pitoyables, déchiquetés par des animaux, mis en pièce par les mains de leurs bourreaux. C’est toute la force de l’opposition de Satan à l’oeuvre de Dieu dans le monde.

2. Par la souffrance, Dieu, dans son dessein d’amour, veut purifier le pécheur et éprouver le juste. Par la persécution, le méchant essaie de s’opposer à cette intention et de séparer 
l’homme de Dieu. L’Écriture Sainte est remplie de telles manifestations. Moïse a été rejeté par les siens ; le roi David a été chassé par son fils, les prophètes Elie, Amos et Jérémie ont été poursuivis par les dirigeants, les Maccabées ont été martyrisés pour leur foi, les Saints innocents sont morts à cause la persécution de l’enfant Jésus par Hérode. Saint Jean Baptiste a été tué parce qu’il défendait les principes du mariage. Les disciples ne peuvent pas aspirer à un traitement différent de leur maître et ils devront boire son calice et être baptisés avec son baptême. Ils seront persécutés par les juifs, parmi lesquels ils vivent, et par les païens (rappelons-nous les persécutions de Néron et de Dioclétien). Tout chrétien, surtout s’il donne sa vie pour le service de l’Evangile, sera sujet à des persécutions. « Mon fils, si tu prétends servir le Seigneur, prépare-toi à l’épreuve » (Eccles 2, 1). Mais, les persécutions sont signes et condition de la victoire définitive du Christ et des siens. La croix est aussi la porte de la gloire : « Par ce signe tu vaincras ».

 

Dialogue avec le Christ

Seigneur, donne-moi la grâce de ne pas m’enfuir face à la souffrance qui me donne l’occasion de témoigner de ma foi. Je prie pour tous ceux qui persécutent l’Église pour que, comme le bon larron, ils te trouvent dans la Croix.

 

Résolution

Rendre une visite au Tabernacle pour prier spécialement pour que les ennemis de l’Église accèdent à la Lumière.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *