Méditation du mercredi 16 janvier 2019

510

Jésus est Seigneur

 

 

 

 

Evangile selon St Marc, chapitre 2, 23-28

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. » Jésus leur répond : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui et ses compagnons ? Au temps du grand prêtre Abiathar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que seuls les prêtres peuvent manger, et il en donna aussi à ses compagnons. » Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

 

 

Prière d’introduction
Seigneur, je ne suis rien devant toi. Je te dois tout. Je crois que je suis une simple créature que tu as désiré racheter par bienveillance et bonté. Seigneur j’ai confiance en toi car tu es fidèle. Tu ne m’abandonneras jamais. Je t’aime, Seigneur parce que tu m’as aimé le premier. Augmente mon amour pour toi, Seigneur, parce que tu es mon Dieu.

 

Demande
Seigneur, aide-moi à t’aimer plus.

 

Points de réflexion

1. Pourquoi faites-vous ce qui est illégal ? Nous vivons dans une société très légaliste et structurée. On doit faire les choses d’une certaine façon parce que cela nous a été indiqué. Si quelque chose se passe qui nous est étrangère ou différente de ce que nous attendons, nous avons un problème. Bien des lois prescrites par les Juifs étaient des applications pratiques des Dix Commandements à leur extrême. Cueillir des épis de blé et les manger était considéré comme du travail. C’est pourquoi il était défendu de le faire pendant le repos du Sabbat. Quelques fois des lois prescrites par les hommes sont superflues ou absurdes, mais « parce que c’est la loi », on y adhère même si elles contredisent des lois fondamentales inscrites en nos cœurs.

 

2. « Le Sabbat est fait pour l’homme ». Dieu est responsable. Tout ce qu’il nous a donné, il nous en a fait le don. Nous ne possédons rien. Tout ce que nous avons, tout ce que nous sommes, lui appartient. Dieu a créé le Sabbat pour que nous l’employions pour nos besoins spirituels. A cause de notre société si rapide et pleine de technologie beaucoup de gens pensent qu’ils ne doivent pas se plier au Sabbat. Aussi, au lieu d’être un jour de repos, un jour où nous glorifions Dieu en participant à la messe, en priant, en nous reposant et nous distrayant, beaucoup le considèrent comme un autre jour de travail. Ils ont perdu le sens du jour de repos, du jour mis de côté pour louer et glorifier Dieu.

 

3. Le Fils de l’Homme est le Maître du Sabbat. Jésus est responsable. Il est le Maître de tout. Déclarer qu’il est « le maître du Sabbat » indique qu’il est l’égal du Père. « La puissance, l’honneur et la gloire dûs au Père le sont aussi à Jésus » (CEC, 449) « L’affirmation de la seigneurie de Jésus sur le monde et l’histoire signifie aussi la reconnaissance que l’homme ne doit soumettre sa liberté personnelle, de façon absolue, à aucun pouvoir terrestre, mais seulement à Dieu le Père et au Seigneur Jésus-Christ : César n’est pas le ?Seigneur’. » (CEC, 450) Je ne dois pas permettre que des problèmes matériels ou des seigneurs humains prennent le pas sur la souveraineté du Christ sur moi.

 

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je crois que tu es grand, que tu domines tout. Parfois, Seigneur, je place d’autres préoccupations et soucis avant toi. Parfois je ne te donne pas ce qui t’est dû. Je sais que je devrais, et je voudrais vraiment le faire. Aide-moi à changer pour que tu deviennes vraiment le Seigneur de ma vie.

 

Résolution
Je ferai une petite visite au Christ-Eucharistie ou je ferai une prière de communion spirituelle en le reconnaissant Seigneur et Sauveur.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *