Méditation du mardi 20/11/2018

259

PREMIÈRE LECTURE

« Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je prendrai mon repas avec lui » (Ap 3, 1-6.14-22)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean, j’ai entendu le Seigneur qui me disait :

À l’ange de l’Église qui est à Sardes, écris : Ainsi parle celui qui a les sept esprits de Dieu
et les sept étoiles : Je connais ta conduite, je sais que ton nom est celui d’un vivant, mais tu es mort. Sois vigilant, raffermis ce qui te reste et qui allait mourir, car je n’ai pas trouvé que tes actes soient parfaits devant mon Dieu. Eh bien, rappelle-toi ce que tu as reçu et entendu, garde-le et convertis-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur et tu ne pourras savoir à quelle heure je viendrai te surprendre. À Sardes, pourtant, tu en as qui n’ont pas sali leurs vêtements ; habillés de blanc, ils marcheront avec moi, car ils en sont dignes. Ainsi, le vainqueur portera des vêtements blancs ; jamais je n’effacerai son nom du livre de la vie ; son nom, je le proclamerai devant mon Père et devant ses anges. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.

 

À l’ange de l’Église qui est à Laodicée, écris : Ainsi parle celui qui est l’Amen, le témoin fidèle et vrai, le principe de la création de Dieu : Je connais tes actions, je sais que tu n’es ni froid ni brûlant mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède  ni brûlant ni froid  je vais te vomir de ma bouche. Tu dis : « Je suis riche,
je me suis enrichi, je ne manque de rien », et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu ! Alors, je te le conseille : achète chez moi, pour t’enrichir, de l’or purifié au feu, des vêtements blancs pour te couvrir et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité, un remède pour l’appliquer sur tes yeux afin que tu voies. Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi. Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi. Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son Trône. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.

–Parole du Seigneur.

PSAUME (Ps 14 (15), 1a.2, 3bc-4ab, 4d.5)

R/ Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône. (Ap 3, 21)

Seigneur, qui séjournera sous ta tente ? Celui qui se conduit parfaitement, qui agit avec justice et dit la vérité selon son cœur.

Il ne fait pas de tort à son frère et n’outrage pas son prochain. À ses yeux, le réprouvé est méprisable mais il honore les fidèles du Seigneur.

il ne reprend pas sa parole. Il prête son argent sans intérêt, n’accepte rien qui nuise à l’innocent. Qui fait ainsi demeure inébranlable.

ÉVANGILE

« Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Lc 19, 1-10)

Alléluia. Alléluia. 
Dieu nous a aimés, il a envoyé son Fils comme Pardon pour nos péchés.
Alléluia. (1 Jn 4, 10b)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

 

Points de réflexion

1. Jésus-Christ s’invite. Le Christ agit dans notre vie. Il est celui qui prend les devants dans notre relation, car il veut toujours nous rapprocher de lui. Le récit de Zachée nous fait comprendre que le Christ voudrait être uni à nous plus que tout ce que nous pouvons imaginer. Son amour infini dépasse notre amour humain limité. L’amour humain est lent et opère à petite échelle en comparaison de l’amour de Dieu. Zachée voulait à tout prix voir Jésus. Mais le Christ, lui, voulait bien plus ! Alors, Jésus s’invite chez Zachée. C’est le cœur audacieux de celui qui aime. C’est le cœur généreux qui veut non seulement se montrer mais qui veut passer toute une soirée avec l’être aimé. « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. ». Dans cette méditation, Jésus ‘veut demeurer dans notre maison’ ! Est-ce que nous, comme Zachée, le recevons avec joie ?

2. Je ne suis pas prêt ! Il nous arrive d’hésiter à inviter quelqu’un à entrer dans l’intimité de notre maison. Parfois, c’est parce que quelque chose chez nous n’est pas correcte : le salon n’est pas rangé, le jardin n’est pas entretenu, le balai n’a pas été passé. Ou peut être ce n’est pas le moment : c’est l’heure de notre émission préférée à la télévision, ou autre chose encore. Est-ce qu’il y a quelque chose chez nous – ou dans notre vie- qui empêche le Seigneur d’entrer ? Si Zachée, un collecteur d’impôts, a reçu Jésus sans préavis et avec joie, sans se soucier de l’état de sa maison ou de son âme, nous pouvons sûrement faire de même. « Jésus » veut dire « Dieu sauve ». Présentons-nous à lui pour qu’il sauve ce qui ne va pas dans notre vie.

3. Le Christ nous aide à mettre de l’ordre. Il n’y a pas de contact avec Jésus-Christ qui ne porte de fruit. Quand il s’est rendu dans la maison de Zachée, il a transformé son cœur. Si nous invitons le Christ dans notre âme, la chaleur de son amour brûlera notre égoïsme et notre cœur ressemblera davantage au sien. Laissons-entrer le Seigneur pour nous montrer nos fautes et pour nous aider à les corriger. Dieu nous aidera de sa grâce : ‘La grâce est la faveur, le secours gratuit que Dieu nous donne pour répondre à son appel.’ (CEC no. 1996). Acceptons de grand cœur l’aide de Dieu !

Dialogue avec le Christ Jésus, j’accepte ton invitation à venir dans ma demeure. Aide-moi à voir ce qui dans ma vie a besoin d’être renouvelé. Aide-moi à voir ce qui dans ma vie t’empêche d’être l’hôte permanent de mon âme. Quels recoins de mon cœur te restent fermés ? Apprends-moi à être assez humble pour laisser ta grâce opérer en moi.

 

Résolution Je ferai un effort spécial de recevoir l’Eucharistie avec joie et de réfléchir aux paroles du Christ : « aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *