Méditation du 26/10/18

731

L’envoi en mission

Saint Luc 9, 1-6

 

Jésus convoqua les Douze, et il leur donna pouvoir et autorité pour dominer tous les esprits mauvais et guérir les maladies ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons. Il leur dit : « N’emportez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. Si vous trouvez l’hospitalité dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens refusent de vous accueillir, sortez de la ville en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux en témoignage. »
Ils partirent, et ils allèrent de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.

 

Réflexion

1. Le pape John Paul II a dit : « l’amour est l’ADN des enfants de
Dieu »
 (Journée Mondiale pour les Vocations, 6 mai 2001).
Si l’amour constitue l’ »ADN spirituelle, » du chrétien, les fils de cet amour tissent ce que nous pourrions appeler le « gène de la mission. » Ce « gène » spirituel est
conçu pour nous encourager à réaliser notre mission
chrétienne. Car tout chrétien a une mission et cette mission est essentielle à notre vie chrétienne. Le Père envoie le Christ pour accomplir une mission, et le Christ
envoie les baptisés accomplir une mission à leur tour. Ce gène 
agit-il dans nos vies spirituelles ? Nous rendons-nous compte
que la mission doit être au centre de nos vies ?

 

2. Une rencontre personnelle. Pendant son ministère public, Jésus envoie les douze apôtres ;
il envoie plus tard les soixante-douze disciples. Tous ceux qui
rencontrent Jésus sont remplis d’enthousiasme.
Ils désirent tous aller vers les autres pour qu’eux aussi ils
aient une expérience semblable : André trouve
Pierre ; Philippe trouve Nathaniel ; la Samaritaine
retourne à son village et proclame à tous ce que Jésus a fait
pour elle. Une rencontre authentique avec le Christ nous pousse à Lui en
emmener d’autres.

 

3. Jésus envoie chacun de nous, comme il a envoyé ses disciples, pour
travailler à l’établissement de son Royaume. La
mission confiée aux apôtres le jour de l’Ascension – « allez, donc, et
faites des disciples de toutes les nations ! »
 – est une mission
confiée non seulement aux apôtres et à leurs successeurs, mais à
toute l’Eglise et à chaque membre incorporé à l’Eglise par le
baptême. Ces mots sont adressés à vous et à moi ! Nous savons bien que
le Christ est venu pour apporter le feu au monde, et qu’il veut que ce
feu brûle partout. Nous devrions également savoir qu’il a
placé la torche dans nos mains. Le monde ne brûlera pas si nous
n’allumons pas la première étincelle. Il pourrait même y avoir
une petite partie du monde que cette flamme n’atteint pas parce que
nous ne l’y apportons pas. Nous sommes les mains du Christ, ses pieds, sa 
voix. Un monde froid et malheureux gémit faute de recevoir ce feu que nous portons dans
notre coeur.

 

Prière

Seigneur Jésus, aide-moi à comprendre que
la mission est essentielle à ma vie chrétienne. Aide-moi à voir
chaque jour plus clairement en quoi consiste ma mission.
Surtout, remplis mon coeur du désir ardent de
faire tout mon possible pour que tous les hommes et femmes
atteignent leur salut éternel. Amen.

 

Résolution

Mettre de côté le temps nécessaire pour déterminer si j’accomplis mon engagement
baptismal à établir le Royaume du Christ (chercher
peut-être l’occasion de faire une retraite de week-end ou des
exercices spirituels).

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *