Méditation du 14 septembre 2018

709

Fête de la Croix Glorieuse

Saint Jean 3, 13-17

 

Nul n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

 

Réflexion

1. La mort et la vie. Dieu n’a jamais voulu que l’homme meure. Dieu nous a créés pour « faire de nous des fils adoptifs par Jésus-Christ : tel fut le dessein bienveillant de Sa volonté à la louange de gloire de sa grâce : car la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu : si déjà la révélation de Dieu par la création procura la vie à tous les êtres qui vivent sur la terre, combien plus la manifestation du Père par le Verbe procure-t-elle la vie à ceux qui voient Dieu « (CEC 294). Bien que Satan essaie de tromper les âmes afin qu’elles aillent en enfer plutôt qu’au ciel, la vraie gloire de Dieu se reflète dans la multitude des âmes qui suivent le Christ et parviennent au Ciel. Le Père envoie le Fils pour qu’aucun homme ne se perde, et le fils dit qu’il n’en a perdu aucun.

 

2. Ténèbres et lumière. Il y a ceux qui préfèrent les ténèbres à la lumière. Ils s’éloignent de plus en plus de la lumière. L’obscurité les envahit et ils ne peuvent plus retrouver leur chemin. Ils ont déjà choisi leur destin. Le grand don de Dieu, celui de vivre dans la lumière, leur a été volé. Quiconque croit en la lumière et y demeure ne mourra jamais.

 

3. Condamnation et salut. Le Christ représente le choix radical que toute âme doit faire entre l’amour et le refus de l’amour, entre la vie et la mort. Les anges ont fait leur choix de servir Dieu ou de ne pas le servir. Adam et Eve ont choisi de lui désobéir. Nous retrouvons le même choix chez celui qui est plein de miséricorde et d’amour pour nous. Jésus-Christ est venu dans le monde pour que nous ayons la vie en abondance. En ce sens, ce n’est jamais le Christ qui condamne. Il prononcera la sentence mais c’est à nous de faire notre choix. Si nous ne refusons pas la lumière, nous ouvrons nos âmes à l’éclat de sa grâce.

 

Prière

Seigneur Jésus, je ne t’ai pas toujours été fidèle. Je ne t’ai pas toujours choisi. Je ne veux plus jamais connaître de moments d’obscurité. Garde-moi dans ta lumière. J’ai choisi la lumière et je te rends grâce pour sa chaleur et sa clarté.

 

Résolution

Aller me confesser bientôt, aujourd’hui, si possible.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *