Méditation du 19 Octobre

405

L’AMOUR COMPATISSANT

 

Première lecture: Is 53, 10-11 ;

Psaumes: Ps 32 ; 

Deuxième lecture: He 4, 14-16 ; 

Evangile: Mc 10, 35-45.

 

Jésus-Christ est l’Amour compatissant de Dieu, le Serviteur souffrant qui offre un sacrifice d’expiation pour nos péchés. Grand Prêtre incroyablement au-dessus de nous, il est aussi sympathiquement proche de nous. Il sait « comprendre nos faiblesses ».

 

Comprendre est pris ici dans le sens de « compatir », c’est-à-dire accompagner le plus loin possible, introduire dans le sanctuaire des cieux, par l’aide divine et la tendresse humaine, tout homme qui souffre, y compris à cause du péché.

 

Ce Serviteur a combattu le péché qui renferme les hommes sur eux-mêmes et ne les dispose pas à l’ouverture désintéressée et généreuse qui caractérise la famille divine.

 

Pour progresser sur cette voie, il nous invite à aimer le sacrifice fraternel d’amour qu’est le service tout en assumant le caractère subversif de sa Parole.

 

En effet, l’Evangile du Christ vient édifier une nouvelle valeur morale pour les hommes : il les appelle à partager la gloire de la résurrection par la crucifixion à leurs petitesses, à accéder à Dieu par le renversement de l’image qu’ils se font de lui, à éveiller leurs consciences par la lumière de sa Parole et à retourner par son glaive les replis les plus cachés de leur cœur, qui comme une terre dure et stérile, doit s’ouvrir à la semence féconde de Dieu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *