La Doctrine Sociale de l’Eglise

599

LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE

Passer du livre à un site (web) est sans doute une occasion de mieux comprendre la nature de la doctrine sociale de l’Église. En effet le piège du « bouquin », c’est de comprendre la doctrine sociale de l’Eglise comme un ensemble de textes, comme un paquet un peu ficelé, comme un objet qu’il faudrait s’approprier. Le piège, c’est de réduire la doctrine à des textes, de la réduire au discours. Or le discours est certes un moment normatif important, mais il n’est pas le tout de la doctrine sociale de l’Eglise ! Car quand on dit « doctrine sociale de l’Église », l’accent est moins sur l’objet, le produit texte, que sur le sujet agissant, à savoir l’Eglise, qui précisément en matière sociale est en plein chantier, en plein travail : la bonne nouvelle, l’Evangile qu’elle proclame a une dimension sociale, une force sociale.

Compendium n° 79. « La doctrine sociale est de l’Église parce que l’Église est le sujet qui l’élabore, la diffuse et l’enseigne. Elle n’est pas la prérogative d’une composante du corps ecclésial, mais de la communauté tout entière : elle est l’expression de la façon dont l’Église comprend la société et se situe à l’égard de ses structures et de ses mutations. Toute la communauté ecclésiale — prêtres, religieux et laïcs — concourt à constituer la doctrine sociale, selon la diversité des devoirs, des charismes et des ministères en son sein. » C’est là tout le travail de réflexion et d’action des catholiques. Vient ensuite le moment du discours magistériel : « Les contributions multiples et multiformes — expressions elles aussi du « sens surnaturel de foi qui est celui du peuple tout entier » — sont assumées, interprétées et unifiées par le Magistère, qui promulgue « Il apparaît bien dans ce n° 79 du compendium combien la doctrine sociale de l’Église se comprend comme une vie, un chantier en plein travail : c’est un réseau d’éléments divers qui veut entraîner à l’action. De ce point de vue, peut-être que le site (web) permet de mieux saisir ce dont il s’agit vraiment ». l’enseignement social comme doctrine de l’Église. » Il apparaît bien dans ce n° 79 du compendium combien la doctrine sociale de l’Église se comprend comme une vie, un chantier en plein travail : c’est un réseau d’éléments divers qui veut entraîner à l’action. De ce point de vue, peut-être que le site permet de mieux saisir ce dont il s’agit vraiment. D’ailleurs, comment s’est constituée la doctrine sociale de l’Eglise ? Rerum novarum , l’encyclique fondatrice de 1891 ne tombe pas du ciel. C’est tout un fonctionnement de pratiques et de recherches de réseaux catholiques, dès 1820, qui amène Léon XIII à écrire sa fameuse encyclique. D’une part, de multiples initiatives tentent de concrétiser les idées chrétiennes pour offrir des éléments de solution pratique à la question sociale. derecherches, des réflexions.

Télécharger le document au format pdf.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *