Comment reconnaître la voix du diable

843

Si l’on y prête attention, elle se distingue facilement des autres. Saint Ignace de Loyola, le fondateur de la Compagnie de Jésus, nous fournit un mode d’emploi pour la reconnaître.

Dans son enseignement sur le discernement des esprits, qui fait partie de ses célèbres exercices spirituels, saint Ignace de Loyola établit certains principes permettant de reconnaître la voix qui parle à son âme. Il y explique notamment comment distinguer la voix de Satan. « […] Si, dans la suite des pensées qui nous sont suggérées, il finit par s’y rencontrer quelque chose de mauvais ou de dissipant, ou de moins bon que ce que nous nous étions proposé de faire, ou si ces pensées affaiblissent notre âme, l’inquiètent, la troublent, en lui ôtant la paix, la tranquilité et le repos dont elle jouissait d’abord, c’est une marque évidente qu’elles procèdent du mauvais esprit, ennemi de notre avancement et de notre salut éternel. »

Comprendre les mouvements de son âme

Si ceci est vrai la plupart du temps, il convient d’établir un discernement plus poussé en tenant compte des dispositions dans lesquelles se trouve notre âme. Si l’âme tend à « croître en grâce et monter de vertu en vertu », alors « le bon Ange la touche doucement. Le mauvais Ange, au contraire, la touche durement, avec bruit et agitation. » À l’inverse, chez « ceux qui vont de mal en pis », c’est le contraire qui se produit. Le bon Ange peut sembler dur, car il essaye de remettre l’âme sur la bonne voie, alors que le mauvais Ange tentera « suavement » de l’entraîner vers un péché plus grand. Il est donc important de comprendre les « mouvements » de notre âme et d’en tenir compte pour pouvoir déterminer quelle voix est en train de lui parler.

Le démon veut « bannir la paix du cœur »

Les observations de saint Ignace furent le fruit d’années de discernement au cours de sa propre vie. D’autres après lui les confirmèrent, comme par exemple Dom Lorenzo Scupoli, prêtre italien du XVIe siècle célèbre pour son petit traité intitulé Combat spirituel, dans lequel il écrivit : « Le démon fait tous ses efforts pour bannir la paix du cœur, parce qu’il sait que Dieu demeure dans la paix, et que c’est dans la paix qu’il opère de grandes choses. »

Alors la prochaine fois que vous distinguez une voix venant potentiellement troubler votre cœur, prenez un peu de recul et essayez de discerner à la manière de saint Ignace. Il se pourrait simplement que le diable soit à l’œuvre pour vous éloigner de Dieu et vous plonger dans les affres du désespoir.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *